Bouaké

Validation d’un plan stratégique de développement de la filière coton pour les dix années à venir

Les acteurs de la filière coton à l’atelier de validation du plan stratégique de INTERCOTON

Photo : AIP

Bouaké, 05 fév (AIP)- Les acteurs de la filière cotonnière ont validé un plan stratégique de développement de l’interprofession pour les dix prochaines années, axé sur l’encadrement, la production, la recherche, la commercialisation et la transformation du coton en Côte d’Ivoire.

Adopté lors d’un atelier de restitution des résultats d’une étude appropriée, organisé de jeudi à samedi à Bouaké, ce plan stratégique de développement s’inscrit dans les réformes étatiques initiées depuis 2013 pour une relance durable de la filière. Il met l’accent sur des axes prioritaires, notamment la poursuite de la restauration de la recherche, l’amélioration de la qualité de la semence, l’amélioration de l’approche de la vulgarisation, la modernisation des exploitations, l’amélioration de la qualité du coton, l’appui aux unités de transformation et la relance de la filière textile.

Le secrétaire exécutif de INTERCOTON, Soro Siontamma Jean-Baptiste, a expliqué que ce plan permettra, notamment, un encadrement rapproché des producteurs pour l’amélioration du rendement, l’accroissement de la productivité, en vue de l’augmentation des revenus des paysans, ce qui les encouragera à accorder encore plus d’intérêt au coton menacé dans les zones productrices par la rareté de la main d’œuvre favorisée par l’orpaillage et le développement de la culture de l’anacarde, a ajouté le point focal PSAC.

Par ailleurs, les acteurs de la chaîne des valeurs que sont les sociétés cotonnières, les triturateurs et les filateurs profiteront de la croissance de la production du coton.

Après la validation du plan stratégique de développement de l’interprofession, des consultants commis à la tâche travailleront en vue de l’obtention de l’engagement institutionnel de l’Etat et des partenaires techniques pour la mise en place des axes stratégiques.

La filière cotonnière connaît quelques difficultés ces dernières années. De 450.000 T lors de la campagne 2013-2014, la production nationale a connu une chute drastique à 320.000 T durant la période 2016-2017.

Le PCA de INTERCOTON, Soro Yacouba, sollicite un appui constant de l’Etat et des partenaires au développement pour le redressement durable de la filière.

(AIP)

Nbf/kp

(Publicité)

Commentaires
Haut