Bouaké

Les populations invitées dénoncer les violences sexuelles à l’égard des femmes

Le coordonnateur Souleymane Kiemigué, et le superviseur Konan Lambert animant un point de presse à Bouaké

Photo : AIP

Bouaké, 06 fév (AIP)-Les populations sont invitées à briser le silence sur les violences sexuelles faites aux femmes à Bouaké en s’investissant dans la prévention, la dénonciation et en encourageant les victimes sur la voix de leur prise en charge holistique.

La campagne de sensibilisation a été entreprise de décembre à janvier par la radio Médias+Côte d’Ivoire, appuyée par les réseaux sociaux, les autres radios de proximité et la presse écrite avec un financement de l’Agence américaine pour le développement international (USAID) à travers l’initiative ‘’Voice Up’’.

Le coordonnateur Souleymane Kiemigué et le superviseur Konan Lambert ont présenté le bilan des 60 jours d’activités, vendredi, à Bouaké, en indiquant que le projet vise à donner une réponse entière à la situation des femmes ayant été victimes de violences, marginalisées, stigmatisées et rejetées par leurs communautés d’origines.

Il était question d’informer les femmes sur leurs droits afin qu’elles se rendent dans les services spécialisés de la prise en charge et dénoncer les cas de violences à leur égard.

Les messages ont été livrés à travers les supports utilisés à partir d’histoires d’intérêt humain incarnant la problématique des violences sexuelles produites et diffusées sur la page Facebook de radio, des émissions radiophoniques, des messages spots radiophoniques, des  vidéos diffusées sur la page Facebook de la Radio Médias+CI et des affiches publiées sur le même site.

De janvier à décembre 2016, au ministère de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’enfant, il a été recensé en Côte d’Ivoire plus de 1000 cas de violences basées sur le genre (VBG) et plus de 80% de ces violences sont perpétrées à l’égard des femmes et des filles. Au niveau de Bouaké, l’on note en moyenne cinq cas de violence sexuelle chaque mois.

(AIP)

nbf/fmo

(Publicité)

Commentaires
Haut