Politique

Affi appelle à “penser à une alternative’’ à la coalition au pouvoir

Abidjan, 07 février 2018 – 20H10 GMT [ALERTE INFO]- Le président du Front populaire ivoirien (FPI, Opposition), Pascal Affi N’guessan, a appelé la classe politique ivoirienne à “penser à une alternative’’ à la coalition RHDP au pouvoir et souhaité “des alliances circonstancielles locales’’ entre son parti et l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI, mouvance présidentielle) d’Albert Mabri Toikeusse, à l’issue d’une rencontre entre les deux leaders mercredi à Abidjan.

“Il faut penser à une alternative au RHDP (Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix) et à de nouvelles alliances dans l’intérêt de notre pays’’, a déclaré face à la presse, Pascal Affi N’guessan, à l’issue de la rencontre qui s’est déroulée à la résidence abidjanaise de M. Mabri à Cocody les ambassades.

Le président du FPI s’est montré critique tour à tour à l’égard du chef de l’Etat Alassane Ouattara, accusé de mener “une politique de division’’ en Côte d’Ivoire et de la coalition au pouvoir qui “n’a pas atteint les résultats que les Ivoiriens attendaient’’ d’elle.

“Il ne faut pas attendre que le RHDP chute avant d’envisager des rapprochements’’, a-t-il suggéré au président de l’UDPCI, parti membre de cette coalition mais quelque peu en retrait depuis le limogeage de M. Mabri du gouvernement en novembre 2016.

Dans la perspectives des prochaines élections municipales, régionales et sénatoriales, M. Affi N’guessan a souhaité nouer “des alliances circonstancielles locales’’ avec l’UPDCI.

A sa suite, M. Mabri a expliqué que son parti ne doit “pas fermer la porte à d’autres organisations politiques qui veulent discuter de la Côte d’Ivoire’’

“Je ne pense pas qu’il y ait une formation politique au RHDP qui refuse le dialogue’’, a-t-il ajouté.

SKO

(Publicité)

Commentaires
Haut