Burkina Faso

Accès à internet: Le gouvernement burkinabè veut attribuer des ‘’licences individuelles technologiquement neutres’’

APA-Ouagadougou (Burkina Faso) – Le gouvernement burkinabè envisage d’attribuer ‘’des licences individuelles technologiquement neutres’’ aux opérateurs de téléphonies mobiles, en vue d’améliorer l’accès à l’internet, a-t-on appris à l’issue du dernier conseil des ministres.

Selon le compte rendu de la réunion gouvernementale parvenu à APA jeudi, l’on a évoqué un rapport relatif aux conditions et modalités d’attribution de licences individuelles technologiquement neutres pour l’établissement et l’exploitation de réseaux et services de communications électroniques au Burkina Faso.

«L’attribution des licences technologiquement neutres permet de simplifier le processus d’attribution et de gestion des licences tout en donnant aux opérateurs une plus grande flexibilité pour la mise en œuvre de leurs réseaux et services, notamment la 4G», renseigne le document.

Et le compte rendu du conseil des ministres de préciser que cette attribution permet également de «promouvoir une concurrence plus accrue dans le secteur».

«Le Conseil a instruit le ministre en charge du dossier, de concert avec le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement et l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), d’engager des discussions avec les opérateurs de téléphonie pour l’octroi desdites licences avec comme base de négociation la préservation des intérêts de l’Etat et la transparence du processus », note-t-on.

Au Burkina Faso, l’accès à Internet haut débit constitue toujours un luxe pour la grande majorité de la population.

Les trois compagnies de téléphonie mobile (Orange, Télécel et Telmob) proposent des offres à ce propos, mais jugées chères par les utilisateurs.

ALK/of/APA

(Publicité)

Commentaires
Haut