Sénégal

09 Février 2018 – Visite de Macky Sall à Nouakchott, dialogue politique et procès de Khalifa Sall en exergue

APA-Dakar (Sénégal) – Les quotidiens sénégalais reçus vendredi à APA traitent d’une diversité de sujets, dont la visite hier du chef de l’Etat, Macky Sall, à Nouakchott, le dialogue politique et le procès de Khalifa Sall et Cie.

Entre le Sénégal et la Mauritanie, le quotidien national Le Soleil constate «l’apaisement» et fait état «d’échanges constructifs et fructueux entre les deux délégations ministérielles» au cours de la visite de Macky Sall en Mauritanie.

«Relations Mauritanie-Sénégal : Macky et Aziz s’expliquent», écrit Sud Quotidien, selon lequel journal, les deux pays ont adopté un nouveau protocole d’application de la convention de pêche.

EnQuête parle des concertations sur le processus électoral et donne «les raisons d’un échec».

«Le véto de la majorité sur le bulletin unique ; les 5 points qui divisent els acteurs. La réécriture de la limitation du mandat présidentiel demandée», indique le journal.

«Négociations sur le processus électoral-Vers une réduction de la caution pour la présidentielle 2019», constate L’Observateur.

De son côté, Walfadjri poursuit le procès de Khalifa Sall et informe que «la défense sermonne le juge Lamotte».

Selon Me Ousseynou Fall, ses clients ne sont pas des «canards sauvages». «Khalifa est privé de ses droits les plus élémentaires, c’est une honte», renchérit Me Ndèye Fatou Touré.

«Tensions au procès de Khalifa Sall : Le juge exclut et réintègre Me Ousseynou Fall», note Le Quotidien dans sa manchette.

Au procès de la caisse d’avance, EnQuête renseigne que «Khalifa étale sa peine».

«Menaces de mort et injures publiques-Les Bobos Diouf», titre L’Observateur, soulignant qu’après des heures à la Section de recherches, le footballeur El Hadj Diouf a été libéré.

«La voiture prêtée à sa femme à son insu, le frère d’Aminata Tall et les injures», écrit le journal, donnant la parole à l’accusé qui affirme : »On ne peut me distraire».

Les heurs à Vélingara (Sud) entre douaniers sénégalais et pèlerins bissau-guinéens occupent la Une du Quotidien qui note du «feu sans frontière».

Selon le journal, un Bissau-guinéen a été tué hier à Nianao, des véhicules saccagés et des Sénégalais tabassés.

«Affrontement à Nianao-Un Bissau-guinéen tué et deux Sénégalais blessés», rapporte EnQuête.

TE/APA

(Publicité)

Commentaires
Haut