Santé

Le Centre national de radiothérapie Alassane Ouattara est fonctionnel (Ministre)

Le CHU d’Angré inauguré en décembre 2017

Photo : d'archives

Abidjan, 08 fev (AIP) – Le Centre national de radiothérapie Alassane Ouattara, inauguré le 18 décembre 2017, a effectivement ouvert ses portes le 25 janvier avec une affluence notable des patients.

«  Ce premier centre de radiothérapie suscite une forte affluence et réalise un taux d’utilisation supérieure aux normes requises », a déclaré la ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Raymonde Goudou Coffie, jeudi, en marge de la cérémonie de signature entre la Corée du Sud et la Côte d’Ivoire, d’un arrangement portant sur la construction du premier grand centre de cancérologie en Côte d’Ivoire.

Pour la directrice du Centre national de radiothérapie Alassane Ouattara, Professeur Didi Kouko Coulibaly, ce sont 57 patients pour 69 consultations qui ont été enregistrés, à ce jour.

«  Un ratio de présence qui montre une demande forte des malades du cancer », a salué la ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, lors de la cérémonie organisée à la salle de conférences du Ministère des Affaires étrangères.

Cet premier établissement de traitement du cancer en Côte d’Ivoire doit permettre aux populations d’accéder aux thérapies de haut niveau et aux technologies développées pour le traitement et la prise en charge des patients atteints de cancer, avait insisté le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, lors de son inauguration.

Le centre comprend, entre autres, des services d’oncologie, de radiothérapie, d’oncologie médicale, un laboratoire, une pharmacie avec des équipements de pointe composés de deux accélérateurs linéaires des particules, un scanner de simulation, un appareil de curiethérapie et un détecteur de radioactivité.

(AIP)

nmfa/cmas

(Publicité)

Commentaires
Haut