Cameroun

Offensive généralisée contre Boko Haram : 500 militaires camerounais déployés

Le déploiement en cours, en synergie avec l’armée nigériane, serait de pousser les terroristes dans leurs derniers retranchemen

Photo : APA

APA – Douala (Cameroun) – Un contingent de 496 militaires Camerounais du secteur numéro un de la Force multinationale mixte (FMM) a été déployé à Sambisa au Nigeria dans le cadre de l’opération “Deep punch 2” dont l’objectif est de lancer une « offensive généralisée » contre les positions de Boko Haram, a appris APA, vendredi, de sources sécuritaires.

D’après de fiables informations, la forêt de Sambisa est l’une des bastions de la secte terroriste, où résiderait assez régulièrement Abubakar Shekahu, le chef de Boko Haram.

Le déploiement en cours, en synergie avec l’armée nigériane, serait de pousser les terroristes dans leurs derniers retranchements, en les coupant de cette base arrière «stratégique» située à une quinzaine de kilomètres de la localité de Kerawa, dans la région de l’Extrême-nord du Cameroun qui fait également les frais des attaques terroristes.

Avant l’arrivée du contingent camerounais au Nigeria, les forces armées nigérianes avaient dans un communiqué, annoncé en fin janvier dernier, avoir rasé le camp Zairo avec à la clé la neutralisation définitive de plusieurs terroristes et la récupération d’un impressionnant arsenal de guerre.

Selon des sources proches de la hiérarchie militaire, face à l’opération Deep punch 2, la secte terroriste s’est relocalisée aux confins des monts Mandara, une chaîne de montagnes qui traverse la frontière entre le Nigeria et le Cameroun.

La complexité de ce relief pourrait compliquer l’avancée de la FMM, d’autant que les terroristes qui ont l’avantage de connaître le terrain, pourraient toujours se mouvoir pour continuer à commettre des attentats terroristes au Cameroun et au Nigeria, mais aussi dans l’ensemble de la région du Lac Tchad.

MBOG/cat/APA

(Publicité)

Commentaires
Haut