Sénégal

10 février 2018- Les quotidiens au cœur de la marche de l’opposition et des accords entre Dakar et Nouakchott

Photo d'archives

APA-Dakar (Sénégal)- La presse quotidienne sénégalaise parue samedi revient sur la marche, hier, de l’opposition pour des «élections transparentes», ainsi que sur les accords signés entre Dakar et Nouakchott au cours de la visite du président sénégalais, Macky Sall, en Mauritanie sur invitation de son homologue Aziz.

«Manif de l’opposition, réplique de Macky : La présidentielle en marche», titre Le Quotidien qui souligne que les opposants ont fait le procès du chef de l’Etat qui, lui, affirme «être pressé de descendre dans l’arène».

Commentant cette marche pour des élections démocratiques et transparentes, Sud Quotidien estime que «l’opposition dialogue avec la rue».

«A tour de rôle, devant des militants et sympathisants venus nombreux à la marche de protestation, les leaders des différents partis présents ont réclamé des élections transparentes, non sans tirer à boulets rouges sur le régime en place», indique Sud Quotidien.

Pour EnQuête, il s’est agi d’une «marche des seconds couteaux» et qu’Idrissa Seck, leader de Rewmi, et Ousmane Sonko, président de Pastef, ont été les grands absents.

«Macky Sall et son régime cloués au pilori ; la libération de Khalifa et le retour de Karim exigés», notent nos confrères.

«Marche pour des élections transparentes-L’opposition en foule option. Oumar Sall, Thierno Alassane Sall, Abdoul Mbaye et Déthié Fall ouvrent le feu sur Macky. Pape Diop annonce sa candidature à la présidentielle 2019», rapporte L’Observateur.

Ce qui fait dire à Vox Populi que «l’opposition marche dans la rue pour vilipender Macky». «L’opposition secoue Macky», ajoute Walfadjri.

Le Soleil revient sur la visite du président de la république en Mauritanie et titre : «Exploitation commune du gaz-Les présidents Macky et Aziz s’accordent».

«Relation Sénégal-Mauritanie : La question des accords de pêche résolue au mois de mars», écrit Vox Populi.

L’As renchérit : «Sénégal-Mauritanie : La bonne pêche». Ans ce journal, Macky Sall affirme que «ce qui nous unit est au dessus de toute contingence».

De son côté, le président Abdel Aziz souligne que «les relations entre la Mauritanie et le Sénégal sont enracinées et excellentes».

A propos du procès du maire de Dakar avec l’audition des témoins, Walfadjri informe que «Diop-le maire décharge Khalifa», alors que «Moussa Sy mouille Youssou Ndour».

«Ancien maire de Dakar, Mamadou Diop confirme la nature politique de la Caisse d’avance», écrit Vox Populi.

Dans Sud Quotidien, «Moussa Sy blanchit Khalifa, mouille des familles religieuses et Youssou Ndour».

TE/APA

(Publicité)

Commentaires
Haut