Congo Brazzaville

12 Février 2018 – Football, justice, économie et migration en vedette dans la la presse congolaise

APA-Brazzaville (Congo) – La prestation des quatre clubs congolais en coupe d’Afrique, les tractations au sujet du procès du général Jean Marie Michel Mokoko, la prochaine visite à Brazzaville d’une mission de la Banque africaine de développement(Bad) et les réfugiés rwandais qui refusent tout rapatriement volontaire font l’essentiel des commentaires de la presse congolaise de ce lundi.

En football, l’hebdomadaire Le Patriote et le quotidien Les Dépêches de Brazzaville saluent respectivement les victoires de l’AS Otohô sur le Mouloudia d’Alger 2 à 0, au stade Marien Ngouabi d’Owando (500 km de Brazzaville), et de l’As Léopard de Dolisie sur l’AS Togo 2 à 1, au stade de Madingou dans la Bouenza (250 km de Brazzaville).

Les deux journaux n’oublient pas la défaite (1-0) de Cara au Ghana face l’Assanthi Kotoko et le match nul obtenu à Abidjan par la Mancha de Pointe Noire face à l’AS Tanda.

Sur un tout autre plan, Le Patriote renseigne qu’« une mission identification et de préparation d’un appui budgétaire et institutionnel de la Banque Africaine de Développement (BAD) est attendue prochainement à Brazzaville, pour un soutien au programme financier et économique en cours de négociation entre la République du Congo et le Fonds Monétaire International(FMI)’’.

Les hebdomadaires Epanza Makita et Sel-Piment parlent, eux, de justice, notamment le procès du général Jean Marie Michel Mokoko. A ce sujet, Sel Piment affirme que les avocats de ce dernier, à savoir Mes ibouanga et Marc Mapingou, sont dans les tractations avec le grand cabinet d’avocat français pour faire face à Dupont Metti ‘’.

Et la publication d’ajouter : « c’est désormais connu, le cabinet d’avocat qui avait défendu Karim Wade, le fils de l’ancien président sénégalais, viendra à la rescousse dans la défense de l’accusé Mokoko en collaboration avec Me Yvon Ibouanga, son avocat principal. »

Pour sa part, Epanza Makita souligne l’espoir des Congolais de voir la justice s’affirmer objectivement avec la liberté annoncée par le président congolais au sujet des magistrats. L’hebdomadaire ajoute : « cette liberté du magistrat serait comme un objectif essentiel, car elle conditionne tant sur le pluralisme que sur le dynamisme de la démocratie. »

Le quotidien Les Dépêches de Brazzaville revient sur le problème des réfugiés rwandais au Congo et relate que « Les ressortissants rwandais au Congo, notamment +Hutus+ réunis au sein de l’association +Espoir+, ont refusé de regagner leur pays d’origine au motif qu’ils ne seront pas en sécurité au Rwanda ».

Selon le quotidien national, les ressortissants rwandais « affirment avoir encore des séquelles du génocide de 1994 et refusent de tomber dans le piège du régime de Kigali » car « le régime de Kagamé n’est pas encore en mesure de les protéger. »

LCM/cat/APA

(Publicité)

Commentaires
Haut