Société

Les Superwoman 2018 seront célébrées le 8 mars (Communiqué)

Des femmes à l’honneur à l’occasion de Superwoman 2018

Photo : AIP

Abidjan, 15 fev (AIP) – La 6ème édition de Superwoman, un événement organisé par Ayanawebzine, 1er magazine féminin ivoirien en ligne, en vue de partager des expériences entre femmes, va se dérouler le 8 mars, dans le cadre de la Journée internationale de la femme.

Selon un communiqué de presse de l’initiateur transmis à l’AIP, mardi, la grande innovation de cette édition, la « soirée Superwoman » devient la » Journée superwoman » car l’évènement se déroulera sur toute une journée et non plus en fin de soirée.

Rendez-vous est donc donné aux femmes le 8 mars au sein du Cinéma Majestic Ivoire pour une journée qui sera riche en découvertes, en rencontres, et en émotions avec de 11H à 15H, une story time qui consiste en un partage d’expérience entre femmes, puis la traditionnelle soirée à partir de 19H.

La première partie (story time) sera animée par des femmes qui ont marqué leurs paires de par leur parcours et leurs expériences professionnelles. Il s’agit de Leticia N’Cho Traoré, PDG Groupe Addict; Laurence N’Guessan, directrice LOLA WISE; Diane Audrey N’Gako, CEO OMENKART- Fondatrice Visiterlafrique.com; Olivia Angola Cheeta, Fondatrice Fashion Empire; Coralie Yéboué, Fondatrice blog Miss Lehi, coach Love/Sexo et Ruth Katco, Lauréate du prix ‘‘coup de cœur au Féminin’’ de la Fondation Orange.

La deuxième partie de l’évènement se déroulera en soirée avec une ambiance plus festive autour des Superwoman 2018. Ainsi, Marie Josée Ta Lou, Vice- Championne du monde 100 et 200 m, Mariam Dao Gabala, directrice MDG Consulting et Bacome Niamba, danseuse-chorégraphe, seront à l’honneur.

« Une Superwoman est une femme qui gère les différents aspects de sa vie et inspire par son aura. Elle est un exemple de courage et de travail pour bon nombre de femmes. Depuis 2013, la soirée Superwoman est un cadre d’échange pour ces héroïnes du quotidien leur permettant de s’inspirer mutuellement », explique le communiqué de presse.

En effet, selon l’organisateur de cet événement, plusieurs femmes mènent de front, chaque jour, différentes missions. En plus de leurs responsabilités professionnelles, elles doivent aussi tenir un rôle de maman ou d’épouses. D’autres ont dû traverser des étapes difficiles avant de réaliser leurs rêves. « Nous croyons au pouvoir de leurs histoires, notre espoir est que leurs histoires inspireront celles d’autres femmes et que les leçons tirées de leurs batailles les aideront à poursuivre leurs missions », justifie l’initiateur.

En cinq éditions, Superwoman a réuni 23 femmes qui ont bien voulu partager leur histoire avec le public.

(AIP)

cmas

(Publicité)

Commentaires
Haut