Séguéla

Les peintres cambrioleurs de Bobi (Séguéla) condamnés à 10 ans de prison

Séguéla, 1er mars (AIP) – Koné Adama et Bakayoko Mohamed, deux jeunes peintres résidant à Séguéla et partis commettre un cambriolage dans la nuit du 17 au 18 février à Bobi, sous-préfecture située à une trentaine de kilomètres du chef-lieu de département, ont été condamnés mercredi, à 10 années de prison par les juges de la section de tribunal de Séguéla.

Les scélérats, au nombre de trois dont leur tuteur Koné Ahmed qui a pu prendre la tangente, ont été trahis par un bidon vert contenant de l’essence et transporté à moto qu’ils sont allés vendre au petit matin, après leur forfait.

Aperçus par leurs victimes alors qu’ils s’en allaient avec le bidon vert, ils sont assaillis de questions et finissent par passer à table, indiquant même l’endroit où ils ont caché leur autre butin constitué de pièces de rechange de motos et de vélos.

Durant tout le procès, Koné Adama a tenté de dédouaner ses comparses. Mais, il a été rattrapé par ses propos tenus à la gendarmerie et consignés dans le procès-verbal d’audition.

Pendant 10 ans, ils iront méditer sur leur acte commis de nuit et en groupe, en plus de s’acquitter d’une amende de 300 000 francs, d’être privés de leurs droits civiques 10 années durant et de ne pas paraître sur l’ensemble du territoire national, à l’exception de Séguéla, leur département d’origine.

(AIP)

kkp/fmo

Commentaires
Haut