M’Bahiakro

Les élèves de M’Bahiakro protestent contre l’assassinat de leur camarade

Marche de protestation des élèves à M’Bahiakro

Photo : AIP

M’Bahiakro, 05 mars (AIP) – La prison civile de M’Bahiakro a été prise d’assaut lundi, par un groupe d’élèves du lycée moderne, quelques heures après la nouvelle de l’assassinat de leur camarade.

Des élèves sont venus nombreux, manifester leur colère, devant les locaux de la prison civile, lieu où la petite Glahou Hermone Chanceline, élève en classe de 5e 3 au lycée moderne de M’Bahiakro, a été retrouvée morte ce matin, à proximité du domicile familial, visiblement violée et poignardée.

Elle habitait derrière le bâtiment de la prison civile, dans l’une des habitations réservées aux agents. Interdit d’accès au lieu du drame, les élèves ont  lancé des jets de pierres et de cocktail molotov en direction de la prison civile de M’Bahiakro.

Les gardes pénitenciers ont réussi à ramener le calme, par des tirs en l’air. Si la tension a baissé dans l’après midi, les élèves n’entendent pas en rester là, selon des témoins. Ils prévoient d’autres actions les jours à venir.

Le corps de l’adolescente de 13 ans présentait des ouvertures témoignant des coups de couteau et des traces de viol, lors de sa découverte, dans la matinée. Une enquête a été ouverte pour situer les responsabilités de ce crime odieux, rappelle-t-on.

(AIP)

(Publicité)

Commentaires
Haut