Mali

06 Mars 2018 – Politique et violence à la Une des journaux maliens

APA-Bamako (Mali) – La politique, à travers les supputations sur une candidature du président Ibrahim Boubacar Keita, et la violence qui ressurgit à Gao sous la forme du double assassinat d’une jeune et d’un sous-officier, sont les principaux sujets abordés ce mardi par les quotidiens maliens.

‘’Au cours d’une audience dimanche avec le chef de l’Etat à la résidence des hôtes, des députés RPM ont demandé à IBK d’être candidat à la présidentielle du 29 juillet prochain,’’ écrit en manchette le quotidien privé Indépendant.

Le Rassemblement pour le Mali (RPM) est le parti au pouvoir au Mali et jusqu’ici Ibrahim Boubacar Keita n’a pas dit s’il était candidat ou non pour un second mandat. D’où cette remarque du quotidien Indépendant : ‘’A quelques encablures de l’élection présidentielle, le président de la République n’a toujours pas levé le mystère sur sa candidature pour sa propre succession’’.

Le quotidien l’Indicateur du renouveau s’intéresse aux récents troubles dans la ville de Gao et écrit à ce sujet : ‘’A la suite des récents évènements liés à la découverte du corps sans vie d’un jeune arabe et l’assassinat d’un sous-officier de la garde nationale du Mali, la Coordination des Mouvements et Forces Patriotiques de Résistance N°III exige du gouvernement l’ouverture d’une enquête sérieuse et diligente aux fins d’appréhender les auteurs et complices de ces actes lâches.’’

Sur un tout autre sujet, le quotidien publique l’Essor titre : ‘’Lutte contre l’extrémisme violent : le premier ministre sollicite l’implication des leaders religieux.’’ Soumeylou Boubèye Maiga a en effet a rencontré lundi des leaders religieux et leur a confié ces mots : ‘’En tant qu’Etat, nous assumons la partie administrative et sécuritaire. Mais la réponse doctrinale appartient aux religieux, ceux qui ont une interprétation de la religion totalement différente de celle que les terroristes essayent de nous imposer’’.

Le quotidien le Républicain se focalise sur l’accès à l’emploi pour la jeunesse. ‘’Chômage des jeunes au Mali : Le ministre Ben Kattra signale que plus de 234 000 emplois ont été créés,’’ titre le journal.

A travers cette annonce, il faut comprendre que les 200 000 emplois promis par le président malien lors de la campagne présidentielle de 2013 ont été atteints, même si une frange de Maliens doute des chiffres avancés.

AD/cat/APA

Commentaires
Haut