Odienné

De nouvelles mesures prises pour mettre fin à la fuite des noix de cajou à Kaniasso

Séchage de l’anacarde

Photo : AIP

Odienné, 07 mars (AIP)- Le président du comité de veille de la campagne des noix de cajou, Coulibaly Seydou, a annoncé, mardi, au terme d’une cérémonie de lancement officiel de la campagne d’anacarde dans son département, de nouvelles mesures pour réduire la fuite des noix de cajou vers le Mali.

« Nous partageons sept villages frontaliers avec le Mali. Nous avons sensibilisé les producteurs à refuser de vendre leurs produits aux acheteurs véreux venus du Mali. Mais au-delà de la sensibilisation, nous avons arrêté de nouvelles mesures, la fermeture des magasins à partir de 18h et la dénonciation de tout mouvement extraordinaire », a déclaré Coulibaly Seydou, par ailleurs le préfet de Kaniasso.

Il y a une semaine, les forces de l’ordre ont fait deux saisies de plus de six tonnes à Goulia et à Gouéya. Le préfet et le chef d’antenne du conseil du coton et de l’anacarde ont félicité les forces de l’ordre pour les saisies effectuées et les a invités à faire mieux en veillant vigoureusement au respect des textes régissant la commercialisation de la noix de cajou.

Lancée en mi-février, la campagne de commercialisation de la noix de cajou se déroule bien dans l’ensemble à Odienné. Les prix bord champ dans plusieurs villages oscillent entre 500 et 600 francs CFA. Mais la campagne parait timide par rapport à l’an passé, constate-t-on.

(AIP)

ss/fmo

Commentaires
Haut