Burkina Faso

Des victimes des attentats terroristes du Burkina inhumées

Des victimes des attentats du 2 mars inhumées

Photo : AIP

Abidjan, 08 mars (AIP) – Des militaires victimes des attentats terroristes déroulés à Ouagadougou (Burkina Faso) le 2 mars, ont été inhumés mercredi au cimetière municipal de Gounghin.

Les victimes ont été distinguées à titre posthume, avant de recevoir les honneurs de la nation dans ce cimetière où a été enterré feu Thomas Sankara, assassiné en 1987. La cérémonie s’est déroulée en présence du général Oumarou Sadou, chef d’État major général des armées, de parents amis et frères d’armes, de membres du gouvernement, de représentants des organisations de la société civile et d’élus.

(AIP)

tls/akn/kam

Commentaires
Haut