Bouaflé

Le préfet Beudjé appelle les leaders communautaires à préserver Bouaflé de la violence

Le préfet de la région de la Marahoué et du département de Bouaflé, Beudjé Djoman Mathias

Photo : AIP

Bouaflé, 8 mars (AIP) – Le préfet de la région de la Marahoué et préfet du département de Bouaflé, Beudjé Djoman Mathias a appelé les leaders communautaires à mettre tout en œuvre pour préserver sa circonscription de la violence, de la destruction des biens publics et privés ainsi que de morts d’hommes qu’ont connu certaines localités de la Côte d’Ivoire ces derniers temps à Soubré, Bloléquin, Bouaké.

« Depuis quelque temps nous avons des informations qui ne sont pas rassurantes. Des actes de violence, de destruction des biens publics et privés, de morts d’hommes sont survenus dans des localités de notre pays. Ces actes détruisent les efforts fournis par le gouvernement. Il faut que nous défendions Bouaflé. Il faut que nous fassions en sorte que Bouaflé échappe aux tensions », a indiqué M.Beudjé, lors d’une rencontre qui a eu lieu, mercredi, à la préfecture de Bouaflé.

Il les a invités à être solidaires, à faire bloc avec le corps préfectoral pour faire face à d’éventuelles violences afin qu’elles ne débouchent pas sur la destruction de biens publics et privés ainsi que de morts d’hommes. Il a dit compter sur les uns et les autres pour sauvegarder la paix et la cohésion sociale qui prévalent à Bouaflé comme gage d’un développement durable.

Des participants ont salué le préfet pour avoir initié cette rencontre, prenant l’engagement de jouer leur partition pour que Bouaflé échappe à la violence.

(AIP)

ns/kam

(Publicité)

Commentaires
Haut