Bouaflé

Des sapeurs-pompiers civils du CSU de Bouaflé renforcent leurs capacités sur le secourisme

Bouaflé, 10 mars (AIP)- Au total, 60 sapeurs-pompiers civils dont 17 nouveaux affectés du Centre de secours d’urgence (CSU) de Bouaflé, ont bénéficié, jeudi et vendredi, d’une formation sur le secourisme, à l’initiative de la Fondation Lady Jeanne, en partenariat avec le Conseil régional de la Marahoué.

Selon le médecin-colonel René Duriez, chef de la délégation des formateurs français, cet atelier vise à renforcer leurs capacités en matière de secourisme afin qu’ils soient plus efficaces dans l’exercice de leur métier.

Les participants ont eu droit à plusieurs thématiques qui sont, entre autres, les troubles de la conscience, les troubles de la ventilation (le bouche-à-bouche), les troubles de la circulation (le Massage cardiaque), les hémorragies, les plaies, les brûlures, les fractures et les malaises. Ils ont été également instruits sur le fonctionnement du matériel routier mis à leur disposition.

Le colonel René Duriez les a invités à mettre en pratique les enseignements reçus pour jouer pleinement leur rôle sur le terrain, en vue de sauver des vies humaines.

Le représentant du président du conseil régional, Koffi Amani, a exprimé ses remerciements aux formateurs français et la Fondation Lady Jeanne pour cette louable initiative. Il félicité les sapeurs-pompiers du CSU de Bouaflé pour le travail déjà abattu, les exhortant à redoubler d’efforts pour sauver des biens et des vies humaines.

Au terme de la formation, chaque participant a reçu un certificat de compétences de citoyen de sécurité civile. 45 jeunes de Bouaflé ont reçu, mardi et mercredi, une formation en secourisme, en vue de leur permettre d’être capables d’apporter les premiers secours aux personnes victimes d’accidents de la circulation, de malaises ou autres sinistres, rappelle-t-on.

(AIP)

ns/fmo

Commentaires
Haut