Bouaflé

Les parents de Bonon exhortés à la prudence face aux enlèvements d’enfants

Bonon, 10 mars (AIP)- L’imam de la petite mosquée de Bonon, Sangaré Daouda, a, dans un sermon de vendredi, exhorté les parents à la prudence face au phénomène d’enlèvement d’enfants pour des rituels.

Il a conseillé aux familles de veiller davantage sur leurs enfants. « Où va le monde et que diront nous devant Dieu lors du jugement dernier en tuant des enfants juste pour avoir de l’argent ? », s’est-il interrogé.

« Ces sacrifices humains ne relèvent aucunement du Coran et ce n’est écrit nulle part dans le saint Coran que l’on doit tuer un enfant pour devenir riche. La richesse, c’est Allah qui la donne à qui il veut et quand il veut. D’ailleurs les enfants constituent une grande richesse pour un musulman que l’argent », a-t-il ajouté.

« Prenons soins de nos enfants, protégeons-les et dénonçons toutes les personnes suspectes aux forces de l’ordre avant que nous ne soyons des victimes. Evitons de laisser seuls nos enfants aller à l’école et revenir seuls, ne les laissons pas seuls pour vaquer à nos occupations économiques, faisons beaucoup attention à nos propres parents, voisins et amis car l’on ne sait pas du tout d’où le mal peut venir », a-t-il conseillé.

Le porte parole du gouvernement ivoirien, Koné Bruno avait exhorté les populations à ne pas céder à la psychose, en refusant de se faire justice, face au phénomène d’enlèvements d’enfants constatés.

A ce jour, huit cas de disparition d’enfants ont été enregistrés par la police nationale ivoirienne, dont trois mineurs décédés, quatre enfants retrouvés et remis à leurs familles et un autre enlevé à Bouna et toujours recherché par les services de police.

(AIP)

bk/gak/fmo

(Publicité)

Commentaires
Haut