Bouaké

Plus de 200 millions de FCFA de matériel remis aux juridictions de la cour d’appel de Bouaké

Le directeur de cabinet du ministre de la justice et des droits de l’homme, Bernard Kouassi , remettant symboliquement le matériel au premier président de la cour d’appel de Bouaké, Demblélé Thaïrou

Photo : AIP

Bouaké, 10 mars (AIP)-Le ministère de la Justice et des Droits de l’homme a remis, samedi, à Bouaké, des matériels informatiques et du mobilier de bureau de plus de francs de CFA aux juridictions du ressort territorial de la Cour d’appel de Bouaké en vue de renforcer leurs capacités et les rendre plus performantes.

Le directeur de cabinet, Bernard Kouassi, procédant à la remise, a indiqué qu’elle s’inscrit dans le processus de la politique d’amélioration continue de la situation de l’appareil judiciaire en vue de sa modernisation pour un meilleur fonctionnement.

Il a remis aux juridictions bénéficiaires notamment, la cour d’appel de Bouaké, les tribunaux de Korhogo, Boundiali, M’Bahiakro, Dimbokro, Bougouanou, Katiola et Odienné, des fauteuils, des chaises, des ordinateurs complets, des onduleurs, des vidéo projecteurs, des fax, des photocopieurs et des climatiseurs.

«Nous attendons une justice plus rapide, une justice où les décisions rendues sont rédigées et disponibles très rapidement au profit des justiciables pour qu’ils puissent exécuter ces décisions», a lancé le directeur de cabinet, exhortant les acteurs de la justice à faire bon usage du matériel reçu.

Le premier président de la cour d’appel de Bouaké, Dembélé Thaïrou, a traduit la joie des membres de sa compagnie judiciaire à sa hiérarchie pour la remise de ce matériel qu’il estime d’une ‘’valeur inestimable’’. Puis, il a promis que ces équipements seront bien utilisés pour l’atteinte des résultats escomptés.

Dans le cadre de la politique de modernisation de l’appareil judiciaire, le gouvernement a octroyé, depuis le dernier trimestre 2017, des ressources financières additionnelles au ministère de la justice et des droits de l’homme pour faire face aux besoins urgents de fonctionnement des juridictions et établissements pénitentiaires.

Ces ressources ont permis l’acquisition de mobilier de bureau et de matériels informatiques d’une valeur de 1,2 milliard de francs CFA au profit des directions centrales et des services du ministère.

(AIP)

nbf/fmo

(Publicité)

Commentaires
Haut