Dimbokro

Immigration irrégulière vers l’Europe : la jeunesse du N’zi ne veut plus de morts dans ses rangs

Photo : AIP

Dimbokro, 11 mars (AIP) – La jeunesse du N’zi s’est engagé samedi, à faire en sorte qu’il n’y ait plus de mort en 2018 dans ses rangs à cause de l’immigration irrégulière, lors d’une conférence sur «immigration illégale = mort tragique ».

« Nous voulons cette année 2018, zéro mort parmi nous dans la région pour cause de migration irrégulière vers l’Europe», s’est engagé, au nom des leaders de jeunesse de la région, le vice-président de l’association « Union perpétuelle des jeunes de Bendékro », Noufou Kouassi Zacharie, déplorant le fait que de nombreux de jeunes s’endettent à des millions F CFA ou abandonnent leur travail pour cette aventure suicidaire.

Noufou Kouassi Zacharie a promis que les leaders de jeunesse du N’zi travailleront désormais la main dans la main pour éradiquer ce phénomène qui fait perdre à la région ses bras valides. Il a souligné que l’organisation de cette conférence s’inscrit dans le cadre d’une série d’activités qui, a-t-il espéré, permettront à la jeunesse du N’zi de prendre conscience du danger et de savoir que « leur paradis, c’est ici en Côte d’Ivoire ».

M. Noufou Kouassi a exhorté les jeunes à se mobiliser, s’organiser et se rencontrer davantage pour leur prise en compte et leur participation aux processus de développement de la région du N’zi. « C’est ensemble que nous allons faire le plaidoyer de la prise en compte de la jeunesse dans les processus de développement (…) Car nous avons des jeunes qualifiés et expérimentés pour gérer certaines affaires de la région », a-t-il conclu.

En 2016, l’ONU estimait à plus de 5 000, le nombre de migrants qui ont trouvé la mort en tentant de traverser la Méditerranée pour rejoindre les côtes européennes.

(AIP)

ik/kam

(Publicité)

Commentaires
Haut