Culture

L’édition 2018 du festival Aloukou lancée à Divo

Photo : AIP

Divo, 11 mars (AIP) – L’édition 2018 du festival Aloukou pour la promotion de cette danse qui se pratique dans l’ensemble du district du Goh-Djiboua a été lancée samedi par le président du conseil régional du Lôh-Djiboua, Rolland Zakpa Komenan.

Après avoir été « rapatrié » de France en 2017 pour se tenir à Ouragahio, le festival, vieux de 15 années sur les bords de la Seine, continue son retour aux sources pour poser ses valises en août prochain à Divo, capitale du Lôh-Djiboua.

Cette année le festival entend se convaincre et l’opinion avec, que l’Aloukou transcende au moins deux régions s’il n’est la base de plusieurs rythmes urbains et traditionnels.

« L’aloukou, la danse de chez nous en Bété et Dida-Godié, se veut un vecteur de retour à la source, un instrument fédérateur du grand groupe Krou », a affirmé le président Zakpa Komenan.

Pour lui cette danse « d’une importance sociologique, représente aujourd’hui pour les civilisations qui y sont attachées, un facteur d’affirmation d’une identité morale et collective qu’il convient de préserver ».

Le festival qui va se tenir à la mi-août enregistre déjà des intentions de parrainages des maires de Divo et de Lakota de même que le président de la région du Lôh-Djiboua, indique-t-on.

(AIP)

gso/kam

Commentaires
Haut