Aboisso

JIF 2018 : les femmes exhortées à œuvrer pour des élections apaisées à Noé (Aboisso)

JIF 2018 à Noé

Photo : AIP

Aboisso, 12 mars (AIP) – Les femmes de Noé dans le département de Tiapoum ont été exhortées par la représentante du ministre de la Femme de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité, dans le Sud-Comoé, Rosalie Tanoh à œuvrer pour les élections municipales, régionales et sénatoriales apaisées, lors de la célébration de la journée internationale de la femme, édition 2018 dans la localité.

Cette cérémonie a été organisée vendredi par la Confédération des associations féminines pour l’émergence de la région du Sud-Comoé (CAFER) en partenariat avec la Direction Régionale de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité. Elle était placée sous le patronage du Préfet de la région du sud-Comoé, préfet du département d’Aboisso et le parrainage du Président du Conseil régional du Sud-Comoé, Aka Aouélé.

Mme Tanoh a invité les femmes à aller « battre les sentiers pour sensibiliser leurs conjoints et fils à préserver la Paix ». « Vous êtes comme le sel, sa présence n’est jamais remarquée mais, son absence rend toute chose insipide. Vous êtes tout simplement des héroïnes», a-t-elle signifié.

Le Préfet de région, Ernest Boni Koffi a félicité la mobilisation exemplaire des femmes et a aussi souligné l’importance de les soutenir financièrement, de  promouvoir le droit des Femmes et permettre leur épanouissement.

La CAFER, créée  en 2016, veut amener toutes les femmes  du Sud-Comoé, regroupées en association à travailler en réseau pour être plus fortes en bénéficiant des aides financières. Elle a initié un projet de reboisement et d’embellissement des écoles afin d’attirer les enfants à l’école et les y maintenir en vue de l’amélioration des résultats scolaires.

(AIP)

cb/tad/kam

(Publicité)

Commentaires
Haut