Abidjan D.A.

L’OIF salue le « grand succès » des VIIIes jeux de la francophonie

La 14e réunion du Conseil d’orientation du comité international des Jeux de la francophonie

Photo : AIP

Abidjan, 12 mars (AIP)- Le Conseil d’orientation du comité international des Jeux de la francophonie a salué  » le grand succès  » de la 8e édition des Jeux de la francophonie et exprimé sa satisfaction pour  » la qualité du dispositif organisationnel déployé « , lors de la 14e réunion du Conseil d’orientation du comité international des Jeux de la francophonie.

Selon un communiqué du District autonome d’Abidjan (DAA) transmis dimanche, à l’AIP, la présidente dudit Conseil, Latifa Moftaqir, a noté « avec satisfaction la qualité du dispositif organisationnel déployé, notamment la modernisation du système d’inscription, la forte mobilisation des partenaires associatifs, institutionnels, médias et privés, le bon accueil des participants, l’organisation réussie des cérémonies, des compétitions sportives et des concours culturels dont il souligne la qualité, les infrastructures d’accueil aux normes internationales, le village Akwaba de grande qualité au cœur d’Abidjan, la remarquable sécurisation des jeux dans un contexte difficile ».

L’Administrateur de l’OIF, Adama Ouane, a aussi rendu un hommage au président de la République, au Vice-président, au Premier ministre et à tout le gouvernement pour leur implication directe dans l’organisation de ces jeux. « Cet engagement a eu pour avantage, à en croire Ouane, un incroyable et historique succès jamais vécu à ce jour. Des jeux populaires qui ont replacé la Côte d’Ivoire à sa place, dans le concert des grandes nations », indique la note.

Le gouverneur du DAA, Robert Beugré Mambé, de la délégation ivoirienne, a dit sa joie pour la Côte d’Ivoire qui s’est remise sur les rails. « Pour ces jeux, le chef de l’Etat avait recommandé la rigueur, la discipline et surtout la belle image que nous devions donner de notre pays. Nous pensons, sur la base des témoignages des uns et des autres, que le président n’a pas eu tort d’insister sur ces points. Il a vraiment eu raison de lutter pour obtenir l’organisation de ces jeux », a dit Mambé.

Cette réunion s’est ouverte mercredi au siège de l’OIF, à Paris, et planchait sur l’examen des recommandations des experts sur le projet d’évaluation des VIIIes Jeux de la francophonie qui se sont déroulés du 21 au 30 juillet 2017.

(AIP)

ena/fmo

(Publicité)

Commentaires
Haut