Burkina

14 mars 2018 – Les quotidiens burkinabé préoccupés par la situation dans les universités

APA-Ouagadougou (Burkina Faso) – Les quotidiens burkinabè de ce jeudi évoquent les remous au sein de certaines universités publiques du Burkina Faso.

Aujourd’hui au Faso informe que l’Association nationale des étudiants burkinabè (ANEB-Ouaga) était face à la presse, hier mardi.

«Son président, Alexis Zabré, a communiqué sur la suite de la crise qui est née à l’issue de la sanction infligé à l’étudiant Yénilo Bahan, par le conseil de discipline de l’université Ouaga1 Pr Joseph Ki-Zerbo», rapporte le journal.

Le Quotidien reprend en titre les propos du président de l’ANEB-Ouaga, Alexis Zabré qui estime que «c’est la haine contre l’ANEB et ses militants qui est à la base de tous les comportements anti-démocratiques de nos autorités».

Le même quotidien revient sur la conférence de presse animée la veille par les responsables de l’Union nationale des étudiants du Faso (UNEF), en collaboration avec les délégués d’étudiants de l’Université Ouaga 2.

Sur ce, il note : «Absence de master à l’Université Ouaga 2 : les étudiants en grève aujourd’hui».

A ce sujet, le quotidien national Sidwaya fait observer qu’après trois ans d’application à l’Unité de formation et de recherche en sciences économiques et de gestion (UFR/SEG) de l’Université Ouaga 2 (UO 2), le système Licence-Master-Doctorat (LMD) « connaît moult difficultés » à cause de mauvais résultats académiques et d’incertitudes pour les étudiants.

Pendant ce temps, L’Observateur Paalga renseigne que les différents acteurs de l’Université Norbert Zongo de Koudougou ont eu une concertation, vendredi dernier, pour améliorer le fonctionnement de la structure.

ALK/te/APA

(Publicité)

Commentaires
Haut