Media

Dérives sur les réseaux sociaux: le procureur de la république sensibilise les administrateurs de forums sur facebook

Le procureur de la république, Christophe Richard Adou

Photo : APA

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Le procureur de la république, Christophe Richard Adou a sensibilisé, mardi à Abidjan, les administrateurs d’une dizaine de groupes ou forums facebook du pays pour une meilleure régulation des médias sociaux.

« Nous avons été invités par le procureur de la république pour une séance de travail. Il s’est agi pour lui de nous sensibiliser afin d’éviter les dérives de nos membres sur nos différents groupes facebook parce en tant qu’administrateur, nous devons réguler nos pages afin que ne se produisent certaines dérives», a expliqué à la presse,  Assane Coulibaly, administrateur du forum ”Police secours” au sortir de cet entretien avec le procureur de la république s’offusquant de ce que « les gens passent souvent par nos différents groupes pour lancer des appels aux meurtres et à la haine ».

Poursuivant, il a souligné que le procureur de la république « n’a jamais évoqué qu’il y aura des restrictions ».  M. Coulibaly a également fait savoir que le procureur de la république a passé en revue au cours de cette rencontre, des cas de dérives constatées sur leurs différents forums ajoutant que les auteurs desdites dérives sont ”en ce moment recherchés”.

« Il a présenté les textes de lois en la matière. C’était une rencontre très enrichissante pour nous les administrateurs de forums », s’est-il félicité indiquant par ailleurs que, « ce genre de rencontres seront régulières  entre nous et le procureur ».

« Nous allons en retour sensibiliser les membres de nos groupes pour qu’on ait un facebook crédible en Côte d’Ivoire », a-t-il promis, pour terminer au nom des administrateurs des forums qui ont pris part à cette rencontre dont l’observatoire démocratique en Côte d’Ivoire (ODCI) et “First Magazine”, deux célèbres pages facebook ivoiriennes qui revendiquent des milliers de membres.

Le 19 mars dernier, la justice ivoirienne condamnait pour la première fois dans le pays, l’auteur d’une dérive sur les réseaux sociaux. En effet,  M. Philippe Kouadio Yao, poursuivi pour avoir appelé au meurtre et à la violence contre les enfants de gendarmes ivoiriens sur le réseau social facebook  a été condamné à 12 mois de prison ferme avec une amende de cinq millions de FCFA.

«Ces faits sont extrêmement graves. Il était question pour nous de démontrer à tous ceux qui font des dérives sur les réseaux sociaux que d’abord, nous avons l’arsenal juridique de les rechercher, de les traquer et de les appréhender», avait déclaré le procureur de la république, Christophe Richard Adou au terme du procès de M. Yao.

LB/ls/APA

(Publicité)

Commentaires
Haut