Odienné

Plus de 20 T d’anacarde en partance pour le Mali saisies à Odienné, Tienko et Goulia

Odienné, 16 avr (AIP)- Le chef d’antenne du Conseil du coton et de l’anacarde, Soro Nabala, a annoncé lors d’un entretien avec l’AIP, lundi à Odienné, des saisies de noix de cajou à Odienné, Goulia et Tienko, dans le cadre d’une opération de lutte contre la fuite du produit vers les pays limitrophes.

Selon M. Soro, au moins 17 tonnes ont été saisies samedi par la gendarmerie dans la sous-préfecture de Goulia, deux tonnes saisies à Tiéfizo par la douane, et dans la nuit de dimanche à lundi, plus de trois tonnes saisies à Tienko.

Le chef d’antenne a félicité les agents des forces de l’ordre et les membres du corps préfectoral pour leur soutien et leur apport dans la lutte contre la fuite du produit vers les pays voisins de la Côte d’Ivoire.

Selon des acheteurs, la baisse du prix bord champ de 600 à 525 FCFA/kg et le manque de financement sur le terrain sont les causes des blocages de la campagne. Ce qui favorise la fuite du produit vers des pays limitrophes. Les paysans qui s’attendaient à un prix constamment en hausse, comme en 2016 et 2017, sont tentés de vendre aux acheteurs venant des pays voisins.

Depuis le lancement de la campagne de commercialisation de la noix de cajou en mi-février, les agents du Conseil du coton et de l’anacarde, en collaboration avec le corps préfectoral et les forces de défense et de sécurité, ont lancé une offensive contre la fuite des noix de cajou vers les pays limitrophes comme le Mali, le Burkina Faso et la Guinée. Ce qui avait permis de saisir plus de quatre tonnes en début mars et la mise en fourrière d’engins à deux roues.

(AIP)

ss/cmas

(Publicité)

Commentaires
Haut