Vavoua

Une foudre fait trois morts et une dizaine de blessés à Diafla (Vavoua)

La foudre a été sans pitié pour les victimes

Photo : d'archives

Vavoua, 16 avr (AIP)-Une foudre mystérieuse a fait, samedi, à Diafla, à 22 km de Séitifla, le chef-lieu de sous-préfecture, dans le département de Vavoua, trois morts et une dizaine de blessés.

Selon les informations confirmées par le sous-préfet, Tokpa Seu Philippe, tout a commencé par une pluie subite suivie d’un grand vent et une tornade.

Cette tornade s’est accompagnée de plusieurs coups de tonnerre dont le dernier a libéré une foudre très violente qui semblait viser le boutiquier Birba Zioulwiougou et des occupants circonstanciels de sa boutique.

Selon le chef de Diafla, Bohi Bi Boti Marcelin qui rapportait les témoignages de certaines victimes, cette foudre tragique comme une force indescriptible, a projeté plusieurs occupants de la boutique dans tous les sens.

Il a été découvert trois corps sans vie dont celui du boutiquier Birba. La tête de ce dernier a été transpercée de toute part. Couché dans une marre de sang, le corps de Birba est le plus atteint comme s’il est le plus visé.

En plus du boutiquier, ce sont Koala Pedwindé et Nessao Bama, tous des producteurs agricoles de nationalité burkinabé dont la vie a été foudroyée.

Selon le chef du village joint au téléphone, on dénombre 11 blessés dont le directeur de l’école 2, Adama Ouattara.

Les personnes décédées ont été ensevelies dimanche, après les constats de la gendarmerie et d’un médecin.

Les personnes jointes et même le sous-préfet Tokpa Seu trouvent extraordinaire cet événement. Plusieurs estiment que l’origine de cette flamme serait mystique. Pour l’heure, les commentaires vont bon train à Diafla et ses localités environnantes.

Le 30 mars, quatre écoliers de l’école primaire du village de Yacolo, localité de la sous-préfecture de Liliyo, dans le département de Soubré, ont été tués par la foudre sur un manguier, rappelle-t-on.

(AIP)

sk/bsp/fmo

Commentaires
Haut