Agboville

A Agboville, les pompiers civils entrent en grève illimitée

Les pompiers civils du Centre de Secours d’Urgence d’Agboville

Photo : AIP

Agboville, 17 avr (AIP) – Les pompiers civils du Centre de secours d’urgence d’Agboville entament à partir de ce mardi, un mouvement de grève illimitée pour exiger l’amélioration de leurs conditions de travail et de vie, à l’instar de leurs collègues repartis sur les 31 régions du pays.

Une copie du préavis de grève et du mot d’ordre de grève du Syndicat national des pompiers civils de Côte d’Ivoire (SY.NA.PC-CI) parvenue lundi à l’AIP fait état de plusieurs revendications justifiant ce débrayage à l’échelle nationale.

Il s’agit, entre autres, de la clarification d’un statut paramilitaire ou assimilé des pompiers civils et l’octroi de la carte professionnelle de sous-officiers, de l’application effective du profil de carrière avant l’intégration de la 2ème promotion, de l’arrêt des mutations abusives des responsables syndicaux, de l’autorisation des précomptes à la source et la pratique de l’action syndicale, du respect de la liberté syndicale sous toutes ses formes.

Les pompiers civils demandent également l’application effective de l’arrêté 424/MEMEF/MD du 20 novembre 2003 attribuant des primes trimestrielles de risques au personnel opérationnel militaire et assimilé de l’ONPC à hauteur de 15% pour la catégorie 01 en lieu et place de 10% que cette catégorie de travailleurs continue de percevoir jusque-là.

Leurs revendications portent aussi sur le redéploiement dans tous les Centres de secours d’urgence, du matériel roulant encore stocké à la direction générale de l’Office national de la protection civile (ONPC), de l’octroi de l’indemnité de risques et de sujétion et de gratuité dans le transport public à l’instar des gardes pénitentiaires, des agents des Eaux et Forêts et des Affaires maritimes, conformément à la loi de programmation des forces de sécurité sur la période 2016-2020.

Selon Koné Simogo, secrétaire général de la section SY.NA.PC-CI d’Agboville forte de 55 membres, l’observation de l’arrêt de travail des pompiers civils part du 17 avril sur toute l’étendue du territoire national jusqu’à la satisfaction des différents points de revendication énumérés et connus de leur hiérarchie.

(AIP)

yy/cmas

(Publicité)

Commentaires
Haut