Europe

La France engage une procédure de retrait de la Légion d’honneur de Bachar Al-Assad (Elysée)

Le président syrien Bachar Al-Assad, à Sochi en Russie, le 20 novembre 2017 (AFP)

Photo : AIP

Abidjan, 17 avr (AIP) – La France a engagé une procédure de retrait de la Légion d’honneur de Bachar Al-Assad, a annoncé l’Elysée, lundi.

Cette décision intervient deux jours après les frappes menées conjointement dans la nuit de vendredi à samedi par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni en Syrie.

L’Elysée confirme qu’une procédure disciplinaire de retrait de la Légion d’honneur, la plus haute distinction française, à l’endroit de Bachar Al-Assad a bien été engagée, a indiqué la présidence de la République française.

Le président syrien, Bachar Al-Assad, avait reçu en 2001 la Légion d’honneur des mains de son homologue français d’alors, Jacques Chirac, lors d’un voyage officiel en France initié peu après avoir succédé à son père Hafez al-Assad à la tête du pays.

La France tient Bachar Al-Assad pour responsable d’une attaque chimique dans la Ghouta orientale, près de Damas, le 7 avril. En réaction à cette attaque, les frappes aériennes coordonnées ont visé « le principal centre de recherche » et « deux centres de production » du « programme clandestin chimique » du régime syrien.

Depuis 2010, en France, un décret permet de déchoir plus facilement un étranger ayant « commis des actes contraires à l’honneur ». La Légion d’honneur a ainsi déjà été retirée au cycliste américain Lance Armstrong ou au styliste britannique John Galliano.

(AIP)

cmas

(Publicité)

Commentaires
Haut