Société

Plus d’un milliard de FCFA de crédit mobilisé pour l’autonomisation des femmes

Atelier de restitution de résultat de care international

Photo : AIP

Abidjan, 17 mai (AIP)- Au total, 1,7 million de dollars, soit 1,103 milliard de francs CFA, a été mobilisé auprès des institutions financières pour l’autonomisation des femmes grâce au projet « Power Africa », initié par l’organisation non gouvernementale « Care international ».

En somme, 177. 276 membres, dont 81% de femmes, ont pu accéder à des crédits, a indiqué le chef du projet « Power Africa », Karine Fati Abdou, au cours de l’atelier de restitution des résultats de quatre ans d’activités déployées de décembre 2013 à décembre 2017, à travers les régions du Nord, Centre, Ouest et Sud du pays. Elle a déclaré que ce projet a été mis en œuvre en Côte d’Ivoire, au Rwanda, Burundi et en Ethiopie.

La stratégie de « Power Africa », a consisté à inculquer notamment aux femmes la culture de l’épargne, du crédit et de l’entrepreneuriat, les regroupant dans des Associations villageoises d’épargne et de crédit (AVEC). Elles ont pu ainsi obtenir, auprès des structures bancaires, des crédits pour se consacrer entre autres aux vivriers, à la couture et au commerce, a dévoilé Karine Fati.

Le directeur régional Afrique de l’Ouest de Care international, Jean Michel Vigreux, a notifié que l’initiative obéit à des missions diverses. Le projet, orienté vers l’inclusion financière et l’autonomisation des femmes, entend aider à la lutte contre la pauvreté et les injustices sociales, l’accès des femmes aux prises de décision.

A l’instar d’autres participants, le responsable des composantes entrepreneuriales féminines du projet Care Mali, Ali Moro, et la responsable chargée du développement des approches de Care Bénin, Eudes Hougbenou, présents à cet atelier de partage d’expériences, ont dit devoir s’approprier la politique de l’inclusion et l’éducation financière et de l’épargne, pour booster l’autonomisation féminine dans leurs pays respectifs.

L’atelier de capitalisation des résultats a mobilisé également les coordinations Care d’Abidjan, Bouaké, Man, Korhogo, du Conseil régional de l’Agnéby Tiassa, du Niger.

(AIP)

ra/tad/akn/fmo

(Publicité)

Commentaires
Haut