Dimbokro

Piquet de grève des agents membres du SYNAMICI

Piquet de grève du Synamici

Photo : AIP

Dimbokro, 13 juin (AIP) – Les agents membres du Syndicat national des agents du ministère de l’Intérieur de Côte d’Ivoire (SYNAMICI), en grève depuis avril, ont organisé un piquet de grève devant la sous-préfecture, entravant l’exécution du service minimum qui est jusque-là assuré à la sous-préfecture et à la préfecture de Dimbokro pour le grand bonheur des usagers, a constaté l’AIP, mardi.

Depuis avril 2018, rappelle-t-on, le SYNAMICI observe une grève illimitée pour réclamer notamment la signature d’un décret portant institution d’indemnités d’astreintes, de tarification des actes.

Au nombre d’une dizaine, ces agents ont fermé le portail central d’entrée de la sous-préfecture de Dimbokro, munis de papiers sur lequel l’usager pouvait lire « Si tu es fâché va dire à M. le ministre de signer notre décret », « En grève pour le changement. Le changement passe par la signature de notre décret ».

Pour le premier responsable du SYNAMICI de la région du N’zi-Iffou-Moronou, Kpangny Théophile, ils sont passés à cette étape en raison de l’indifférence des autorités à leur égard. Il a affirmé qu’au ministère de l’intérieur, « il n’y a pas de service minimum à faire».

Après une rencontre avec le représentant du préfet de région, le secrétaire général 2 de préfecture, Mme Vé Kossonou, en présence de la hiérarchie de la gendarmerie et de la police, les grévistes ont levé le piquet permettant au sous-préfet de recevoir les usagers.

(AIP)

ik/fmo

(Publicité)

Commentaires
Haut