Bouna

Un individu taillade un bouvier et prend 12 mois de prison ferme à Bouna

La prison civile de Bouna

Photo d'archives

Bouna, 14 juin (AIP)- Kambou Handjéro, cultivateur a été condamné, mercredi, par la section de tribunal de Bouna à 12 mois de prison ferme pour coups et blessures volontaires sur la personne de Bandé Ali, bouvier résidant à Bouna.

Le 24 mai, Bandé Ali, faisant paître des bœufs non loin du champ de Kambou, va subir une animosité sans pareille. En effet, deux hommes, sortis de ce champ, dispersent son troupeau et s’acharnent sur le malheureux bouvier.

L’un lui arrache son bâton et l’autre sans autre forme de procès, lui assène un violent coup de machette à la joue gauche, lui causant une large blessure longue de 6 cm. Également roué de coups de bâton, il sera abandonné par ses bourreaux dans une marre de sang.

Mais, dans cette barbarie, Bandé Ali reconnaît un individu en la personne de Kambou Handjéro. Ce dernier, convoqué à la gendarmerie, est mis aux arrêts.

Reconnu coupable des faits de coups et blessures volontaires, Kambou Handjéro a écopé de douze mois de prison, 100 000 francs CFA d’amende et 100 000 francs CFA à verser à la victime Bandé Ali qui s’est constitué partie civile.

(AIP)

on/fmo

(Publicité)

Commentaires
Haut