Korhogo

Les agents de police universitaire en grève

Korhogo, 05 juil (AIP) – Les agents de la police l’université de Korhogo ont entamé, mercredi, une grève courant jusqu’à mardi, soit une semaine, pour protester contre les mauvaises conditions de travail et de vie dont ils se disent victimes, a constaté l’AIP sur place.

Bandeau rouge sur le bras ou au poignet, des agents rencontrés à leur poste à l’entrée de l’Université Péléforo Gon Koulibaly (UPGC) ont affirmé qu’ils assuraient le service minimum pour éviter d’exposer les biens publics dont ils ont la surveillance, tout en espérant attirer l’attention de leur employeur, la Société des infrastructures modernes pour le Développement de la Côte d’Ivoire (SIMDCI) sur leurs revendications.

Sous le couvert de l’anonymat sous prétexte de se protéger contre d’éventuelles représailles, certains d’entre eux ont dénoncé des « pratiques esclavagistes », l’inexistence de contrat de travail formel et des renvois abusifs.

Dans un préavis de grève non signé dont ils ont remis une copie à l’AIP, les agents de police universitaire de Côte d’Ivoire réclament, entre autres, des salaires réguliers, diverses primes et indemnités, des allocations, des bulletins de salaire, la définition d’un statut assorti d’un profil de carrière, et leur déclaration « sans délai » à la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS).

La grève concerne toute la police universitaire de pays, ont-ils souligné.

(AIP)

kaem/fmo

(Publicité)

Commentaires
Haut