Vavoua

Les populations vivant dans les forêts classées de Koba, de Séguéla et du Haut-Sassandra bientôt déguerpies

Le préfet du département de Vavoua, Légré Koukougnon, compte procéder au déguerpissement des populations vivant dans les forêts classées de Koba, de Séguéla et du Haut-Sassandra, dans ce mois en cours

Photo : AIP

Vavoua, 06 juil (AIP)- Le préfet du département de Vavoua, Légré Koukougnon, compte procéder au déguerpissement des populations vivant dans les forêts classées de Koba, de Séguéla et du Haut-Sassandra, dans ce mois en cours.

Lors d’une rencontre d’information tenue à la mairie de Vavoua, mercredi, l’administrateur civil a informé les chefs coutumiers, les représentants des populations étrangères, les chefs de villages et les leaders d’opinion de sa circonscription administrative, de sa décision.

Une opération qu’il a déclarée irréversible, tout en souhaitant le départ incessant et volontaire des populations concernées avant le 10 juillet.

« L’objectif, pour moi, est que les populations sortent de ces forêts classées sans heurt », a souhaité le préfet. Légré Koukougnon a annoncé également une tournée de sensibilisation dans les forêts concernées à quelques jours du début de cette opération.

Une forte population vit dans ces trois forêts classées. Elle avait été sensibilisée au départ volontaire par la Société de développement des forêt (SODEFOR), a fait savoir le directeur du centre de gestion de la société d’État, Attahi Koffi.

« Cette mesure est salutaire », a salué le président des chefs coutumiers de Vavoua, Bohié Bi Bohiè Hervé. Treize villages et plusieurs campements peuplés en majorité de non Ivoiriens sont concernés par ce déguerpissement.

(AIP)

sk/nmfa/cmas

(Publicité)

Commentaires
Haut