Soubré

Révision liste électorale : Trois agents de la CEI aux arrêts à Soubré

Un Bureau de la CEI

Photo : AIP

Soubré,  07 juil (AIP)- Trois agents de la Commission électorale indépendante (CEI) ont été placés, ce samedi,  sous mandat de dépôt dans l’affaire de disparation de cartes mémoires d’une cinquantaine de tablettes ayant servi lors de la dernière opération de révision de la liste électorale.

Le président régional, Soro Gnetcho, Celui départemental de Guéyo, Soumahoro Gaoussou  et le responsable matériel CEI régionale Guédegbé Martial sont les concernés.

Selon une source proche du dossier, les responsables des équipements qui s’étaient rendus sur place pour récupérer les tablettes et les convoyer sur Abidjan ont découvert la disparition de 40 cartes mémoires dans la commune de Soubré et 16 dans la sous-préfecture de Dabouyo, soit un total de 56 cartes mémoires.

Pour les agents enrôleurs, à partir du moment où ils ont déposé les outils de travail (tablettes) en bon et du forme avec décharge à l’appui, ils n’ont donc aucune responsabilité.

Selon notre interlocuteur, c’est pour élucider cette affaire qui fait beaucoup de bruits dans la cité que les trois responsables ci-dessus désignés ont été placés sous mandat de dépôt.

(AIP)

km/kg/fmo

(Publicité)

Commentaires
Haut