Musique

Lancement à Bouaké de la 1ère édition de « Gbêkê reggae festival »

La première édition de « Gbêkê Reggae festival » a été lancée, samedi soir à Bouaké

Photo : APA

APA-Bouaké (Côte d’Ivoire) – La première édition de « Gbêkê Reggae festival » a été lancée, samedi soir à Bouaké par son commissaire général, le journaliste de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI, chaîne publique), Abou Sanogo, en présence de plusieurs leaders de la communauté rasta de la Côte d’Ivoire ainsi que de nombreux mécènes, artistes-chanteurs et amateurs de la musique Reggae, a constaté APA sur place dans la deuxième ville du pays.

Prévu du 26 au 28 juillet prochain dans la cours du palais du carnaval au quartier commerce, « Gbêkê Reggae festival 2018», se veut, selon son promoteur Abou Sanogo, « un créneau pour éveiller dans les cœurs des populations de Bouaké, l’amour, la solidarité, la cohésion, l’unité et la paix qui sont l’essence de la musique Reggae ».

A travers ce festival « nous voulons amener les populations d’ici et d’ailleurs à voir Bouaké autrement, pas comme un No man’s land mais comme une ville fréquentable comme toutes les autres villes de Côte d’Ivoire » qui elle aussi « a des potentialités, des richesses que nous voulons faire découvrir », a expliqué M. Sanogo.

Poursuivant, il a ajouté que « si la culture peut permettre de rehausser l’image de cette ville, je pense que nous sommes partant parce que l’un de nos objectifs c’est de vendre et faire la promotion de cette ville, à travers la musique qui n’agresse pas les oreilles, qui conscientise et qui sensibilise, c’est-à-dire le reggae ».

En outre, a-t-il souligné, «ce festival est pour la ville de Bouaké (populations et artistes locaux) qui doivent se l’approprier ».

Toujours selon Abou Sanogo, environ 1000 personnes sont attendues pour cette édition, la première du genre dans la deuxième ville ivoirienne qui accueillera à cette occasion une trentaine d’artiste Reggae de Côte d’Ivoire. Il s’agit notamment de Fadal Dey, Hamed Farras, Goody Brown, Kajeem, Spryrow, Black Mojah, Kingstone Gangstar, Kalujah, Queen Adjoba et Tom D Genese.

Une conférence publique animée par l’artiste Nephtali sous le thème de la cohésion sociale et de la réconciliation ainsi que des actions d’envergure sociale et humanitaire et la mise en place d’un village rasta meubleront également cette 1ère édition de « Gbêkê Reggae festival ».

CK/ls/APA

(Publicité)

Commentaires
Haut