San-Pédro

Examens formation professionnelle : les surveillants interdits de téléphone et invités à la rigueur

Visite des autorités dans une classe d’examen au lycée professionnel de San Pedro

Photo : AIP

San Pedro, 10 juil (AIP) – Procédant au lancement des épreuves écrites de la session 2018 des examens professionnels, lundi, au Lycée professionnel de San Pedro, le directeur régional de l’Enseignement technique et la formation professionnelle (ETFP) de San Pedro, Jean Kadio, et le secrétaire général 1 (SG1) de préfecture, Ettien Etienne, ont invité les surveillants à ne pas faire usage de leur téléphone portable pendant le déroulement des examens, et à plus de rigueur et de vigilance.

Au total, 430 candidats affrontent les épreuves écrites des examens scolaires de la formation professionnelle dans la Direction régionale de l’enseignement technique et la formation professionnelle (DRETFP) de San Pedro, dont 90 dans le centre MISA de Soubré. Les épreuves qui prennent fin vendredi se tiennent dans des conditions de surveillance renforcées.

«Cette année pour les surveillants, les portables ne sont pas utilisables dans les salles de composition. Pour les candidats, ils ne doivent même pas avoir de portable sur eux », a ordonné le directeur régional de l’ETFP, Kadio Jean, lors de sa visite de mise au point au secrétariat des examens professionnels du Lycée professionnel de San Pedro.

Une copie de l’arrêté N° 0074/MENET-FP/DECO du 06 avril 2018, portant interdiction de support de communication numérique dans les centres pendant les examens et concours relevant du Ministère de l’Education nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle a été remis à chaque surveillant.

Les candidats composent dans une dizaine de filières, dont le BT Bâtiment, BT Topographie, BEP électronique, BEP Secrétaire bureautique, CAP Mécanique auto, CAP menuiserie, CAP sanitaire social.

(AIP)

jmk/tm

(Publicité)

Commentaires
Haut