Burkina Faso

Pékin inaugure sa nouvelle ambassade

Photo : Archives

APA-Ouagadougou (Burkina Faso) -La République populaire de de Chine a inauguré, jeudi à Ouagadougou, sa nouvelle ambassade, plus d’un mois après le rétablissement des relations entre les deux pays.

C’est dans un hôtel huppé de la capitale burkinabè que le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba et son homologue chinois, le Vice-Premier ministre Chunhua Hu, ont coprésidé la cérémonie d’inauguration de la nouvelle ambassade de la république populaire de Chine.

« Bienvenue au pays des hommes intègres », a déclaré d’emblée le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba à son homologue chinois et à l’importante délégation qui l’accompagne.

Il a poursuivi que « le Burkina Faso est honoré de vous accueillir sur son sol après le rétablissement de nos relations diplomatiques le 26 mai 2018 ».

Le Premier burkinabè a salué les actions déjà engagées par le gouvernement de la République populaire de Chine pour assurer la continuité des projets dont la mise en œuvre était assurée par Taïwan au Burkina Faso. Cinquante-sept étudiants burkinabè en formation à Taïwan poursuivront leurs études dans les universités chinoises.

Après un mois de rétablissement des relations sino-burkinabé, plusieurs missions officielles composées d’experts évoluant dans le domaine de santé, de l’agriculture, de la formation professionnelle, de l’énergie, des infrastructures et du commerce sont venues au Burkina Faso, selon Paul Kaba Thiéba.

Les priorités nationales pour la période 2016-2020 sont construites autour de 3 axes, à savoir la réforme des institutions et la modernisation de l’administration, notamment la lutte contre la fraude, la corruption et le renforcement du pouvoir judiciaire.

L’axe 2 évoque le développement du capital humain (la santé et l’éducation) et l’axe 3 vise à dynamiser les secteurs porteurs pour l’économie nationale et les emplois en brisant au préalable, toutes les contraintes majeures au développement de l’économie burkinabè.

« Les accords sectoriels ont été signés aujourd’hui pour témoigner de cette volonté commune, de procéder au plus vite, à la réalisation de projets innovants dont la plus emblématique sera sans doute la construction d’un nouvel hôpital à vocation sous régionale, l’hôpital de Bobo-Dioulasso », a poursuivi le Premier ministre burkinabè.

Selon le Vice-premier ministre chinois, « la Chine souhaite être le partenaire le plus fiable du Burkina Faso afin de travailler ensemble pour renforcer sans cesse notre confiance politique mutuelle, approfondir notre coopération et enrichir nos échanges socio-culturels ».

Il a rassuré qu’ « à l’heure actuelle les équipes médicales, d’agronomes et de formateurs chinois sont déjà arrivés au Burkina Faso ».

Dans les prochains jours, l’ambassade du Burkina Faso en Chine sera également inaugurée. Le président du Faso sera en visite officielle en septembre prochain en marge du forum Chine-Afrique et les deux pays signeront un accord-cadre de coopération qui permettra de poser des bases d’une coopération solide.

GS/te/APA

(Publicité)

Commentaires
Haut