Culture

L’unité et la cohésion des peuples au centre de la deuxième édition du Yaye Festival

Photo : AIP

Dabou, 31 juil (AIP) – L’unité et la cohésion des peuples ont été célébrées lors la cérémonie d’ouverture de la deuxième édition Yaye Festival des arts et cultures de « lodjoukrou » à la place de l’indépendance située au centre ville de Dabou.

Des délégations des 42 villages du département de Dabou, les représentants des populations Abidji, des membres de la chefferie traditionnelle de grand Lahou et de Jacqueville sont venus nombreux, lundi, à ces festivités culturelles.

C’est le signe que le message de cohésion sociale et d’unité est bien perçu par les populations, selon le commissaire général du Yaye Festival, Aka Marshall.

« Il me plait de le souligner, cette présence en nombre, en qualité et en diversité des participants que nous sommes à cette cérémonie d’ouverture de ce festival, est le signe qu’autour de la chose culturelle nous sommes tous d’accord », a-t-il dit.

Cet événement est sans contexte la plus grande démonstration artistique et culturelle de « lodjoukrou » qui rassemble et rassemblera les fils et filles d’ici et d’ailleurs, a indiqué Aka Marshall. Il se tient du 30 juillet au 4 aout prochain, autour du thème central « culture et développement local ».

Mme Fréderic Anda Kouassi, le chef de cabinet au ministère du tourisme représentait le ministre du tourisme, Siandou Fofana, co parrain de cette deuxième édition.

Les ambassadeurs d’Afrique du sud, de la Palestine, les chargés d’affaires de la grande Bretagne et de l’inde, ainsi que des touristes asiatiques et européens, ont pris part à cette manifestation.

(AIP)

bec/nmfa/tm

(Publicité)

Commentaires
Haut