Environnement

Le ministère de l’Assainissement veut dynamiser l’action des ONG œuvrant à la salubrité en Côte d’Ivoire

Cérémonie d’ouverture de la journée dédiée aux Ong dans le cadre de la semaine nationale de la propreté

Photo : AIP

Abidjan, 09 août (AIP)- Le ministère de l’Assainissement et de la Salubrité veut œuvrer à dynamiser l’action des ONG œuvrant à la salubrité en Côte d’Ivoire et a initié jeudi, une journée à leur attention, dans le cadre de la Semaine nationale de la propreté (SNP).

Le conseiller technique de la ministre Anne Désirée Ouloto, Kamelan Omer, a salué le dynamisme de ces organisations dans la conduite des opérations visant à donner de la propreté dans les communes de Côte d’Ivoire. « La saleté est ancrée dans nos mœurs et cela est inacceptable. La ministre Anne Ouloto veut s’appuyer sur vous pour réussir le combat de la propreté », a-t-il déclaré.

Selon M. Kamelan, la journée dédiée aux ONG dans le cadre de cette SNP vise à les outiller dans l’opérationnalisation de leurs actions de salubrité sur le terrain au profit de la collectivité. « On vous a consacré une journée, ce n’est pas flatteur mais assez significative car pour qu’une ONG soit efficace, il faut qu’elle soit organisée », a-t-il assuré à l’ouverture de cette journée.

Il a rassuré ses hôtes quant aux efforts en cours déployés par la ministre Anne Ouloto pour leur concéder un appui considérable dans l’exercice de leurs missions.

La coordinatrice de l’opération Grand ménage, directrice en charge des comités de salubrité et d’hygiène au ministère, Mme Kouamé Edith Kété, a estimé que l’action orchestré quotidiennement par ces ONG sur le terrain « s’inscrit petit à petit dans l’histoire de la Côte d’Ivoire ».

Elle les a encouragées à persévérer dans cet élan, mais surtout à davantage se rapprocher des services du ministère, pour bénéficier de formation, d’encadrement et d’accompagnement. Elle a exhorté ces structures à surtout se mettre en règle administrativement, pour qu’elles soient reconnues et leurs actions mieux structurées.

« La salubrité n’est pas une vue de l’esprit, nous pouvons changer la tendance si nous le voulons. Ne vous laissez pas phagocyter par les moyens financiers, car le ministère est sensible à tous vos efforts », a-t-elle indiqué, exhortant ces ONG à davantage œuvrer à donner une bonne image à la Côte d’Ivoire.

La Semaine nationale de la propreté a été initiée par le Gouvernement depuis 2016, à l’effet de permettre aux ivoiriens de passer la fête de l’indépendance dans un environnement sain et salubre.

(AIP)

gak/cmas

(Publicité)

Commentaires
Haut