Niakaramandougou

Un homme passé à tabac par ses concubines à Niakara

Un aperçu de la ville de Niakara, dans la région du Hambol

Photo : AIP

Niakara, 18 août (AIP)- Jérôme Koné, la trentaine révolue, résidant à Pétionnara a été passé à tabac par ses concubines à Niakara, a appris l’AIP, ce samedi, auprès des témoins.

Pour des raisons que seul lui pourrait expliquer, le jeune homme a ordonné, mercredi, à sa femme, résidant dans un village, de se rendre à Niakara pour se faire coiffer chez sa maîtresse. Chose faite, mais celui-ci va subir le courroux des deux « co-épouses » jeudi à Niakara.

Pour des raisons que seul lui pourrait expliquer, le jeune aurait suggéré mercredi, à Mélissa Coulibaly Katitcho, sa concubine depuis 2011, de se rendre à Niakara, « pour se faire une beauté dans le salon de coiffure de Touré Kati », sa maîtresse que la première femme citée (Mélissa) ne connaît que de nom.

Jérôme Koné, précise-t-on, est agent dans un service de la ville de Niakara mais il passe les weekends en famille à Pétionnara, village à environ 40 Km de Niakara. Après plusieurs hésitations, Mélissa quitte Pétionnara, jeudi en fin d’après-midi, pour Niakara sur insistance de Jérôme.

« C’est au cours du copieux dîner offert par Touré Kati, la maîtresse de Niakara, qu’une question de celle-ci, concernant les liens entre Jérôme Koné et Mélissa Coulibaly, va déclencher la bagarre, d’abord entre Kati et Jérôme », a soutenu Kassoum Soro, un témoin.

Mélissa Coulibaly, voyant « sa co-épouse Kati » en difficulté , va voler à son secours et Jérôme Koné va être maîtrisé puis « sérieusement roué de coups par sa femme et sa maîtresse en furie ».

Il a dû son salut aux voisins venus le tirer des assauts des deux femmes.

(AIP)

jbm/fmo

Commentaires
Haut