Culture

La durée de la semaine nationale des arts et de la culture passe à sept jours

La SNAC va passer dorénavant de 3 à 7 jours dès l’édition prochaine, a décidé le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman, lors de la cérémonie de clôture du festival samedi

Photo : AIP

Songon, 3 sept (AIP)- La durée de la semaine nationale des arts et de la culture (SNAC) va passer dorénavant de trois à sept jours dès l’édition prochaine, a décidé le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman, lors de la cérémonie de clôture dudit festival samedi.

Cette décision fait suite à un plaidoyer adressé par le maire de la commune de Yopougon, Gilbert Koné Kafana, à l’ouverture du village « Akwaba » de la semaine à la place CP1.

Selon le ministre Maurice Bandaman, la nouvelle durée accordée à la réalisation des activités de la SNAC va permettre de consacrer « une vraie semaine à cette tribune de promotion et de valorisation du patrimoine culturel national ».

Pour sa part, la commissaire générale dudit festival, Madoussou Kolea, a expliqué que la SNAC est un programme de sauvegarde du patrimoine national intégré au festival qui a permis aux meilleures troupes issues des autres festivals de représenter dignement leurs régions respectives tout en mettant en compétition les meilleurs rythmes et danses patrimoniales dans toutes leurs diversités avec une lucarne sur les danses des populations communautaires (CEDEAO).

Le Club des amis de la culture (CDAC), un regroupement de journalistes, communicateurs et producteurs culturels passionnés d’arts et de culture, avec le ministère de la Culture et de la Francophonie, la mairie de Yopougon et le Conseil de l’entente sont les co-organisateurs de la SNAC.

« La SNAC vise à contribuer au renforcement de l’unité nationale et de la cohésion sociale à travers le brassage des cultures et des peuples », a rappelé le ministre de la Culture et de la Francophonie.

(AIP)

Tg/kp

Commentaires
Haut