Environnement

Aménagement de la Baie de Cocody : Un projet écologique innovant et citoyen au cœur de la nation ivoirienne

Une vue du projet d’Aménagement de la Baie de Cocody, le jeudi 06 septembre 2018

Photo : AIP

Abidjan, 07 sept (AIP) – Le Projet de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocody à Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire, ou Aménagement de la Baie de Cocody, demeure un projet hautement écologique innovant, visionnaire, intégré et citoyen au cœur de la nation ivoirienne, estime le chef de projet Hilaire Doffou.

Ce projet ingénieux au centre d’Abidjan est le fruit de la coopération Sud-sud, entre la République de Côte d’Ivoire et le Royaume du Maroc, sous l’impulsion du président ivoirien, Alassane Ouattara, et le Roi du Maroc, Mohamed VI, dans la continuation des politiques de développement initiées depuis le président Félix Houphouët-Boigny, et le Roi Hassan II, a indiqué jeudi, lors d’un entretien avec l’AIP, M. Doffou.

Son objectif est de résoudre les problèmes d’inondation au carrefour de l’Indéniée entre les communes d’Adjamé et Cocody, l’épineux problème des odeurs pestilentielles que dégage cette Baie, du fait des déversements d’eaux usées en provenance du bassin du Gourou, et dépolluer la lagune, selon le chef de projet.

Projet structurant par excellence, l’Aménagement de la Baie de Cocody va offrir aux Abidjanais, mieux à la population ivoirienne toute entière, voire à tous ceux qui vont visiter la terre d’Eburnie, des restaurants, cafés, services, centres commerciaux, appart’hôtels, centres de conférence, hôtels, des espaces culturels, des galeries d’art, un parc botanique.

Sur ce site unique en son genre en Afrique sub-saharienne, qu’exceptionnel, précieux et emblématique, tout visiteur qu’il soit simple citoyen, homme d’affaires, sportif et autres, trouvera tout sur place, notamment une Marina urbaine, des promenades, des espaces verts, des pistes cyclables, un parc aquatique, des fontaines musicales, des ombrières.

De même qu’un viaduc haubané, des passerelles, une Maison ivoire, un Mémorial et un quai de l’Union africaine. Toute chose qui, au terme de ce grand rêve présidentiel et royal, va emmener tous ceux qui connaissaient la Baie de Cocody, d’avant la mise en œuvre de ce projet gigantesque pensé par le président Ouattara et le Roi Mohamed VI, et dont la première phase va s’achever en 2020.

Bâti sur une surface de 199.469 m² sur un terrain d’une superficie de 58,2 hectares, ce projet va, à coup sûr, dès la livraison de sa phase 2 prévue en 2025, propulser inexorablement la Côte d’Ivoire et sa capitale économique Abidjan, sur les rails de l’émergence, rêve du chef de l’État ivoirien qui en a fait tout un projet et un programme de gouvernement.

D’un coût global estimatif de 400 milliards de FCFA, l’Aménagement de la Baie de Cocody, a ceci de particulier qu’il met en exergue la prise de conscience des gouvernants africains qui, tant bien que mal, n’ont de cesse d’œuvrer pour le développement et l’émergence de leurs pays. Car l’Afrique est, depuis toujours, vue, perçue et dépeinte par les médias occidentaux sous le prisme de la désolation, des guerres, des famines, des pandémies, des coups d’État, etc.

(AIP)

ja/fmo

Commentaires
Haut