Presse

Le ministre Sidi Touré félicite l’AIP pour l’ensemble des lauriers glanés

Le ministre Sidi Touré visite l’AIP, le mardi 11 septembre 2018

Photo : AIP

Abidjan, 11 sept (AIP) – Le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré, a félicité la direction de l’Agence ivoirienne de presse (AIP) pour les décisions prises qui ont permis de glaner des lauriers, au niveau national et africain, au bénéfice des populations.

« Je suis impressionné par l’ensemble des lauriers qui ont été glanés par le personnel de l’AIP et les collaborateurs de la directrice centrale. Vous avez glané autant de lauriers, de satisfactions dans un environnement de travail assez difficile. Ceci est à relever et à remercier », a déclaré le ministre de la Communication et des Média, à la faveur de sa visite de contact, au siège de l’AIP, à Abidjan Plateau.

Pour le porte parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré, l’AIP a su percevoir les enjeux de transformation de leur métier, en œuvrant à la hausse sa part de marché et à atteindre « une maturité enviable au niveau africain», a relevé le ministre Sidi Touré.

Ces changements opérés dans un secteur en plein mutation doivent continuer dans la perspective des élections prochaines, avec « la déconstruction des fake news, l’information pour la déconstruction des fake news », a-t-il soutenu.

« L’AIP a de l’avenir, c’est un instrument important pour la Côte d’Ivoire, pour la démocratie, grâce à l’information juste rendue par des journalistes professionnels, l’information équitable pour tous et l’intégration du multimédia », a réitéré le porte parole du gouvernement ivoirien, à la salle de conférence de cette institution d’information de proximité.

Devant le personnel réuni de l’AIP et ses collaborateurs, il a promis se pencher sur des problèmes posés par la directrice centrale, Barry Oumou Sana, notamment la localisation définitive du siège de l’AIP et la rétrocession du local de l’AIP Bouaké.

Soutenu par un réseau dense de 35 journalistes professionnels repartis dans les quatre rédactions centrales, l’AIP a glané la première puis la deuxième places dans le classement des meilleurs des agences de presse en Afrique, ces années dernières.

L’Agence occupe la vice-présidence à la Fédération Atlantique des agences de presse africaines (FAAPA), pour sa visibilité accrue, la qualité et la quantité de ces dépêches, selon sa directrice centrale.

(AIP)

nmfa/fmo

Commentaires
Haut