Education

Le RIP-EPT Gagnoa sensibilise les partenaires sur la lutte contre les grossesses en milieu scolaire

Ziao Sogba - grossesse en milieu scolaire - education

« Au moins 186 cas de grossesses pour 2017-2018, c’est déjà dramatique », a fait savoir M. Ziao Sogba

Photo :AIP

Gagnoa, 13 sept (AIP)- Le Réseau Ivoirien pour la Promotion de l’Education Pour Tous (RIP-EPT) Gagnoa, a engagé mercredi à Gagnoa, une phase de sensibilisation et de mobilisation des communautés ethniques, religieuses et les parents d’élèves, sur la scolarisation de la jeune fille et la lutte contre les grossesses en cours de scolarité.

« Au moins 186 cas de grossesses pour 2017-2018, c’est déjà dramatique », a fait savoir le président du RIP-EPT, Ziao Sogba, pour qui la protection de la jeune fille à l’école est un souci, parce qu’il pense qu’il faut permettre à cette tranche de la population d’arriver au bout de ces études.

La rencontre avec les « relayeurs » à l’atelier permettra de toucher l’ensemble de la population et devrait aider à réduire les cas de grossesse en milieu scolaire, a assuré le président Ziao, dont la structure comprend des syndicats d’enseignants, d’ONG et d’activistes au niveau des droits de l’homme.

L’objectif général de cette campagne est de sensibiliser les enseignants, les encadreurs et les communautés sur la nécessité d’accompagnement de la scolarisation de la jeune fille et de l’appropriation des textes protégeant la jeune fille contre toute forme de violence y compris, les grossesses en cours de scolarité.

Depuis 2016, le nombre de grossesses en milieu scolaire dans la Direction régionale de l’Education nationale (DREN) de Gagnoa, est en nette progression, passant de 86 cas à 130 cas en 2017, pour atteindre 186 cas en 2018, déplore-t-on.

Lire aussi :
Le lycée municipal veut réglementer la présentation de l’uniforme scolaire

(AIP)

dd/fmo

Commentaires
Haut