Sécurité

Préoccupante recrudescence de la criminalité maritime dans le Golfe de Guinée

G7 ++ - Abrouleye-Fofana - Golfe de Guinée

Environs 40% incidents maritimes dans le monde se sont produits dans le Golfe de Guinée dans le premier trimestre, selon le Secrétaire, Abroulaye Fofana,

Photo : AIP

Abidjan, 13 sept (AIP)- Environs 40% incidents maritimes dans le monde se sont produits dans le Golfe de Guinée dans le premier trimestre, a appris l’AIP jeudi auprès du Secrétaire permanent chargé de l’action de l’Etat en mer, Abroulaye Fofana, qui juge cette situation préoccupante.

« Situation préoccupante »
« Pour le premier trimestre, les statistiques font état de ce que 40% des incidents maritimes dans le monde se sont produits dans le Golfe de Guinée. Nous avons 4 cas extrêmement graves de piraterie dont deux bateaux piratés au large de Cotonou et deux au large du Delta du Niger au Nigéria », a détaillé M. Fofana, en marge d’une réunion du G7++ sur la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée qui se tenait le même jour à Abidjan.

« La situation est préoccupante dans nos eaux », s’est-il inquiété, relevant une recrudescence des incidents maritimes fin 2017, qui s’est poursuivi aux deux premiers trimestres 2018.

Pourtant, l’année 2017 avait été marquée par « baisse importante en matière d’incident maritime, surtout en matière de piraterie ». « C’était la baisse la plus importante des 20 dernières années », ajoute Abroulaye Fofana.

Evolutions des procédés criminels
Secrétaire permanent chargé de l’action de l’Etat en mer note également que les procédés des criminels évoluent depuis ces dernières années.

« Au lieu de prendre les bateaux, ils prennent en otage les équipages. Ainsi sur le premier trimestre 2018, il y a eu 100 prises d’otage en zone maritime dans le monde dont 99 dans l’espace du Golfe de Guinée », qui s’étend du Liberia à l’Angola, en passant par la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo, le Bénin, le Nigeria, le Cameroun, la Guinée équatoriale, le Gabon, Sao Tomé-et-Principe, le Congo et la République démocratique du Congo.

Efforts des Etats
Mais cela ne remet pas en cause les efforts consentis par les Etats, affirment Abroulaye Fofana, qui estime que sans l’action des pays concernés, la situation serait encore plus grave.

Lire aussi :
Sécurité maritime : Abidjan accueille la réunion préparatoire du G7++ des Amis du Golfe de Guinée

Des exercices et des opérations sont régulièrement menés en mer par les armées des pays du Golfe de Guinée pour améliorer les capacités opérationnelles de leurs troupes à faire face aux criminels qui sévissent dans cet espace maritime.

(AIP)

tm

Commentaires
Haut