Séguéla

La mosquée touristique de Siana perd son plus grand minaret

Séguéla - mosquée - Siana - tourisme - patrimoine

Le plus grand des trois minarets de la mosquée historique et touristique de Siana, s’est effondré suite à une pluie diluvienne sur la localité

Photo : AIP

Séguéla, 13 sept (AIP) – Le plus grand des trois minarets de la mosquée historique et touristique de Siana, village situé à une vingtaine de kilomètres de Séguéla sur l’axe menant à Mankono, s’est effondré dans la nuit de mardi à mercredi, suite à une pluie diluvienne qui s’est abattue sur la localité, a appris l’AIP vendredi auprès de témoins.

Cette mosquée, vielle de plus de 500 ans, est un produit d’appel touristique de premier ordre qui permet à Siana d’être visité par des dizaines de touristes venant parfois de l’extérieur de la Côte d’Ivoire.

« On va chercher à réparer mais comme il pleut toujours, on attend encore », a fait savoir le guide habituel du site, Dosso Losseni, joint au téléphone par l’AIP.

Construite au 16ème siècle en banco avec de la terre battue et du bois de chauffe, la mosquée de Siana aurait permis, selon le chef du village Dosso Falikou, aux habitants de la localité d’être épargnés par les soldats de Samory Touré parce que ceux-ci étaient déjà convertis à l’islam.

L’édifice qui est également un site phare de religiosité est inscrit sur la liste du patrimoine national de la culture, note-t-on.

Lire aussi :
Regain d’intérêt pour la promotion de la culture du terroir dans le Gbôklè

(AIP)

kkp/tm

Commentaires
Haut