Toumodi

Un apprenti-couturier prend un mois de prison pour avoir volé 600 FCFA

prison - justice - Toumodi - Bouna - Abidjan - Plateau - Korhogo

Sidibé Amadou, un apprenti- couturier à un mois de prison ferme pour le vol de 600 F CFA et d’un téléphone portable

Photo : Archives

Toumodi, 14 sept (AIP)- Le tribunal de la ville de Toumodi a condamné, jeudi, Sidibé Amadou, un apprenti- couturier à un mois de prison ferme pour le vol de la somme de 600 francs et d’un téléphone portable.

Les faits remontent au 8 août quand Sidibé Amadou, apprenti- couturier, se rend la nuit chez son ami Moussa Koné. A peine quitte-t-il la cour commune qu’habite ce dernier que sa voisine constate la disparition de son téléphone portable et de la somme de 600 francs qu’elle avait laissée sur la table, non loin de l’endroit où se tenait les deux amis pour causer.

C’est alors que Moussa Koné appelle son ami au téléphone pour en savoir plus. Ce dernier affirme n’être mêlé ni de près, ni de loin à cette disparition. Devant la pression de la voisine, Moussa Koné se rend le lendemain, chez son ami qu’il trouve absent

Mais lorsqu’il explique à la mère de ce dernier les raisons de sa visite matinale, celle-ci rentre dans la chambre de son fils, mène une fouille minutieuse et en ressort avec un portable que Moussa Koné identifie comme celui de sa voisine disparu la veille.

Conduit devant le tribunal, Sidibé Amadou a finalement reconnu les faits. Le Procureur de la république a vivement félicité la mère du prévenu.

Lire aussi :
Un faux vendeur d’or écope de 24 mois de prison ferme

« L’accusé ne pouvait pas reconnaître les faits puisqu’il les a même niés au premier abord. Mais sa mère ne lui a pas laissé le choix en retrouvant l’objet volé pour le remettre à la plaignante. A cause de cette mère honnête qui n’a pas encouragé son fils dans le vol, nous requérons une peine d’un mois d’emprisonnement », a ajouté le juge en pleine audience.

(AIP)

gba/raz/bsp/fmo

Commentaires
Haut